Merci d'indiquer une adresse valide :-)

LA RECO > DAZED BY THE HAZE

Interview d'Edouard Rostand, programmateur du festival Music Village

culture

Du vendredi 12 au dimanche 15 décembre a lieu le festival Music Village aux Arcs, un événement en altitude qui mixe cinéma, musique et ski. Pour cette première édition, les organisateurs ont vu les choses en grand avec trois soirs de concerts et club ainsi que des showcases et DJ sets tous les jours dans la station. On a demandé à Édouard Rostand, en charge de la programmation, de nous mettre au parfum sur ce qu'il préparait. Interview.

Salut Edouard, peux-tu te présenter et nous pitcher le Music Village des Arcs ?
Je suis venu passer des disques au Festival de Cinéma Européen des Arcs à Arcs 1950 l'année dernière. C'était top mais le village des Arcs 1800 était un peu calme après les projections. Comme j'avais déjà organisé un festival de poche là-bas (les Arcs on the Rocks en 2002/2005), j'ai suggéré de faire un Off musique adossé au festival de ciné. Et bingo, un an après on lance le Music Village.

Edouard Rostand

Les Arcs, c'est un spot pour privilégiés pourtant l'accès au festival reste abordable, comment tu expliques cela ?
Les arcs ont toujours été une station de ski populaire et avant-gardiste, le passage de la designer Charlotte Perriand le prouve. On peut apporter au plus grand nombre une programmation de qualité et rester abordable.

Quelles sont les contraintes auxquelles on doit faire face lorsqu’on organise ce type d'événement ?
Le manque de froid mi-décembre peut freiner les skieurs, les tempêtes de neige peuvent aussi compliquer l'organisation, mais globalement c'est très simple. Pour venir : 4h de TGV et un funiculaire à la sortie du train. Une fois sur place tout est prévu.

Parlons de la programmation, comment as-tu fait ta sélection ?
D'abord des copains qui jouent le jeu de la première édition, qui aiment le ski et qui ont une exposition nationale capable de plaire aussi aux locaux et aux anglais pour mélanger les publics. Ensuite, des coups de cœur artistiques pour s'adapter au rythme du ski et à la digestion de fromages fondus.

En tant que programmateur tu as certainement des artistes que tu aurais aimé ajouter à ta wishlist ? Si oui, lesquels ?
Cette année la programmation est quasi uniquement française, parce qu'elle est bonne et dynamique, donc j'aurais aimé l'européaniser davantage. Étant en Off du festival de cinéma, j'aurais aussi souhaité programmer plus d'artistes liés au cinéma, proposer plus de cinemix, de projections de films purement musicaux, de mêler les deux industries. On a quand même invité Death Waltz, un label spécialisé dans les musiques de films d'horreur.


Le line-up des 3 jours fait très envie avec notamment Isaac Delusion, Arnaud Rebotini, Le Tournedisque, Fakear ou encore Superpoze. Comment perçois-tu la scène électro française actuelle ?
La scène française remplit les salles, se vend bien, s'exporte et réunit un public plus large qu'avant. Sa force est de faire exploser les frontières entre les styles et d'être capable de se produire en live, sur scène avec de vrais instruments : Isaac Delusion ou Synapson fricotent avec la pop, Fakear ou Superpoze davantage vers l'urbain. Elle devient mainstream et exigeante à la fois. Savoir que The Avener est la 2ème vente de single en ce moment et 4ème au top Shazam mondial est quand même encourageant. On a aussi invité des médias pertinents, le Tournedisque ou Radio Meuh propagent aussi de bons sons à un large public.

Il paraît qu'on t'a surnommé le couteau suisse en raison des nombreuses casquettes que tu portes dans le milieu musical. Pour toi, quelle est la recette d'un festival qui marche ?
Ah ah oui c'est uniquement parce qu'il y a un tire bouchon et un décapsuleur dans les couteaux suisses qu'on m'a donné ce surnom. La recette est de savoir se mettre à la place des festivaliers, d'être attentifs à la déco, l’accueil, l'intégration des marques, et aussi de bien recevoir les artistes : les loges, le staff, les petits détails.

Dernière question : combien attendez-vous de personnes cette année et quels conseils prodiguerais-tu aux festivaliers ?
On espère remplir le Carré, la nouvelle salle des Arcs, chaque soir. Sa capacité est de 400 personnes, c'est tout petit, donc je vous conseille d'acheter vos préventes pour entrer sans faire la queue. Pensez aussi à bien vous couvrir pour la 'Cosmic' avec Dj Kosme dans l'igloo samedi après-midi.



Plus d'infos sur le Music Village : http://www.lesarcs-musicvillage.com/


S'inscrire à la newsletter

Romuald & Madji’k - Fastlane EP

Romuald & Madji’k - Fastlane EP

C'est souvent en cette période caniculaire et à la faveur des événements...

Rematez "Daft Punk Unchained"

Rematez "Daft Punk Unchained"

Diffusé sur Canal+, le documentaire retraçant l'histoire du duo formé par...

Bleu Toucan : le clip de 'Imagine'

Bleu Toucan : le clip de 'Imagine'

On évoquait ici il y a quelques temps la sortie du premier EP du duo...